Vie Insoumise

Janvier 2017 : l'angoisse monte d'un cran.
Hollande a achevé le PS. Les trotskistes sont hors du temps. Marine sourit à pleines dents.
L'UE et les banquiers se frottent les mains.
Je vais (encore) voter Mélenchon. Le bonhomme est cultivé, pédagogue. Il ne mâche pas ses mots. Moi non plus.
Le programme est complet, cohérent, pragmatique, innovant et sa lecture me fait ressentir le regret de ne pas avoir participé à sa rédaction : j'ai envie d'écrire l'histoire avec ces gens.

Février 2017 : l'espoir monte d'un cran.
Je ne suis plus seule : Je peux rejoindre un mouvement sans m'encarter.
Carte des groupes d'appui. Il y en a un juste à côté de chez moi, je m'inscris.
Je ne sais pas du tout ce que militer signifie, je n'ai pas envie de coller des affiches. Je veux créer et échanger avec bâtisseurs et humanistes de tous bords.

Août 2017 : j'écris l'histoire avec ces gens.
L'histoire d'une citoyenneté participative, d'un nouveau genre, liée par un programme commun et la conscience d'une nécessaire refondation de la politique.
L'abolition de la hiérarchie, la pyramide inversée, la Constituante ne sont pas pour aujourd'hui, mais pour très vite. Parce que nous ne sommes pas encore câblés pour ça, conditionnés de naissance à une organisation pyramidale, jusqu'au sein de notre propre mouvement.

L'UE et les banquiers se frottent les mains, mais nous avons semé les graines, et elles poussent rapidement.

Hélène - Groupe d'appui Castellane 6 - Marseille