Vie Insoumise

Samedi 09 septembre les insoumis ont organisé une grande fête à Tonnay-Charente, en Charente-Maritime. Le député Loïc Prud’homme, venu de Gironde, ainsi que des représentants syndicaux et de nombreuses associations du département avaient été conviés à participer à des débats. Certains portaient sur des questions de l’actualité sociale. Notre rentrée politique s’est donc faite sous le signe de la mobilisation avec des acteurs de la vie du département.

La matinée était réservée aux insoumis. Ceux qui avaient participé aux AmFIs d’été à Marseille firent un compte-rendu de ce qu’ils y avaient vu. Puis un atelier « boîte à idées » fut organisé, afin de débattre tous ensemble de la structuration de la FI et de faire des contributions collectives sur la plateforme numérique.

Le reste de la journée était ouvert à tou-te-s. La présence de nombreuses associations locales fut l’occasion de montrer au public les actions qui sont menées dans des domaines aussi concrets et divers que l’alimentation, le développement des circuits courts, la lutte contre les Grands Projets Inutiles et Imposés et les économies sociales et solidaires. Lors d’un débat sur l’accueil des migrants en Charente-Maritime, quelques migrants en attente de titres de séjour ont pu témoigner de leur quotidien difficile et de faire tomber quelques préjugés, s’il en était besoin.
Pendant cette journée nous avons tenu à mettre en lumière deux grands débats : celui sur les ordonnances Macron, auquel ont participé le député Loïc prud’homme et des représentants syndicaux. Ce moment permit d’évoquer les conséquences de la réforme du droit du travail et d’appeler à se mobiliser les 12 et 23 septembre. L’autre débat concernait la rentrée scolaire et les difficultés qu’elle connaît dans sa mission d‘égalité et d’émancipation.

Tous ces débats ont été riches d’information, d’échanges et de réflexion. La variété des sujets abordés et leur ancrage dans le quotidien de chacun ont permis de les aborder sous l’angle politique tout en tissant le dialogue avec des citoyens d’horizons très divers. Il s’agissait de jeter ainsi des ponts entre des modes d’actions complémentaires. A ce titre, les échanges entre Loïc Prud’homme, qui a pu témoigner de son expérience au sein de la commission du Développement durable à l’Assemblée nationale, les syndicalistes et les associations locales souvent confrontées à des besoins très spécifiques se sont avérés particulièrement fertiles.

Mais la fête se voulait avant tout conviviale et joyeuse. Tous se sont retrouvés autour d’une auberge espagnole et ont pu déguster des produits locaux. Des artistes nous ont également accompagnés tout au long de la journée avec des chansons et des livres. Enfin, une conférence gesticulée sur le journalisme et un concert ont clôt l’événement.
Cette fête a fait venir plus de 150 personnes et a marqué la rentrée politique dans tout le département. Elle fut donc un succès. Nul doute qu’elle sera la première d’une longue série !

Maud Assila
les photos sont de Jean-Pierre Coquard, Éliane Roi et Éric Durand