À l’origine, les « Mendiants » et leurs fruits font référence à des ordres religieux ayant fait vœu de pauvreté. Je les renomme « Généreux » et je les enrichis de pâte d’amande et d'autres fruits. Ils ne sont plus synonymes d’austérité, mais d’abondance à partager ! C’est ce que je vous souhaite envers et contre tout pour cette fin d’année.

Lire la suite...

Une fois qu’on a mélangé et cuisiné les différents ingrédients d’une recette, on ne peut plus les identifier, à moins d’en reconnaître le goût. Un peu comme pour l’État d’Urgence, maintenant que ses ingrédients liberticides et sécuritaires sont passés dans le droit commun. Espérons ne pas avoir à les goûter pour les dénoncer !

Lire la suite...

Dans le dernier numéro, je vous parlais de la formule « Sésame, ouvre-toi ! », car le trésor des voleurs appartient en réalité à tout le monde. Figurez-vous que j’ai trouvé le moyen de transformer les 40 voleurs en biscuits, et dans cette nouvelle recette, je vous propose de n’en faire qu’une bouchée.
Vous obtiendrez donc 40 biscuits (seulement 3 selon la police).

Lire la suite...

Ce qu’on aime avec le quinoa, c’est que ça permet de faire parler des protéines végétales dans Gala. Mais en plus ce qui est super avec le quinoa, c’est qu’on peut le manger de plein de façons différentes, et en plus on en produit en France.

Lire la suite...

Trop occupés à garder pour eux le trésor dans leur caverne, les voleurs (sont-ils quarante, plus ou moins ?) ne s’imaginent pas que les « rien » possèdent une richesse bien plus grande, qui se multiplie à mesure qu’elle se partage, et que rien ne saurait contenir. Cette richesse de bienveillance leur souffle même qu’il y a bien assez de trésors pour tout le monde, et que chacun a le droit de prononcer la formule pour y accéder : « Sésame, ouvre-toi ! »

Lire la suite...

La recette traditionnelle du pesto est à base de basilic, de pignons de pin et de parmesan. Pour ma recette, j’ai cherché des alternatives : aux pignons de pin, en les remplaçant par des graines de tournesol qui sont beaucoup moins chères, car il y a toujours des alternatives plus économiques; au parmesan, en le remplaçant par un ingrédient qui donne un goût similaire : la levure maltée, car il y a toujours des alternatives sans cruauté; au basilic, en le remplaçant par la ciboulette de mon jardin, car je l’avais à portée de main.

Lire la suite...

Le « projet » est en marche : réduire en miettes le code du travail, la sécurité sociale, la santé publique, le régime des retraites, l’état souverain, nos libertés, la protection de notre planète et de ses habitants… Pour ma part, la seule chose que je vous propose de réduire en miettes, c’est ma pâte à crumble ! Ma cuisine est militante, elle est végane et à l’image de tout ce que personne ne pourra jamais réduire en miettes : la volonté de faire naître un monde meilleur dans tous nos actes et choix quotidiens.

Lire la suite...

Dans un monde dominé par une caste accrochée à son pouvoir, piétinant les citoyen-ne-s et leur droit au bonheur, il peut sembler impossible d’envisager une société fraternelle, solidaire et joyeuse. Les député-e-s de la France Insoumise œuvrent à la réalisation des mesures concrètes de l’Avenir en Commun, feuille de route des Jours Heureux.
Rien n’est impossible lorsqu’on regarde au-delà des limites et des tristes horizons qu’on nous impose. Pensiez-vous par exemple qu’un «parmesan» végétal serait si facilement réalisable ?

Lire la suite...