Europe

L’énergie constitue désormais un marché comme un autre, où les prix sont fixés par la « main invisible ». L’objectif pour la Commission européenne : mettre fin aux différents monopoles publics et ouvrir ces nouveaux « marchés » au secteur privé. Pourtant, les prix ne cessent d’augmenter, et la transition énergétique semble mal engagée…

Lire la suite...

La Commission européenne est claire sur sa stratégie de politique fiscale : « une harmonisation totale des systèmes fiscaux des États membres n'est pas nécessaire. Tant qu'ils respectent la législation de l'UE, ceux-ci sont libres de choisir le système fiscal qui correspond le mieux à leurs préférences », nous rappelle un document stratégique.

Lire la suite...

Fin 2018, nous avons été, une nouvelle fois, les témoins de l’orthodoxie libérale budgétaire bruxelloise. La commission européenne, gardienne des traités, a sorti son martinet pour taper sur les doigts de l’Italie dont le budget ne la satisfaisait pas. Car à Bruxelles, la dette c’est mal. Elle est devenue l’alibi pour aller toujours plus loin dans le désengagement de l’Etat et dans la baisse des dépenses publiques et notamment les dépenses sociales.

Lire la suite...

Adoptée le 29 mai 2018 au Parlement européen, la révision de la Directive européenne du 16 décembre 1996 sur le travail détaché est bien décevante au regard des enjeux d’un phénomène en pleine expansion. La France est le 2ème pays d’accueil derrière l’Allemagne, avec 516 000 salarié.e.s détaché.e.s en 2017 (plus 46% par rapport à 2016). Dumping social, concurrence déloyale entre salarié.e.s au sein de l’Union Européenne, précarité pour les détaché.e.s, les conséquences de l’arbitrage entre facilité pour l’employeur et droits sociaux sont lourdes.

Lire la suite...

Il y a comme un « deal » dans l'air. Emmanuel Macron veut renforcer l'intégration au sein de la zone euro, tandis qu'Angela Merkel plaide pour un fonds monétaire européen.

Lire la suite...

Le dimanche 22 avril 2018 avec 228 voix pour, 139 contre et 24 abstention, l’Assemblée Nationale a adopté en première lecture le projet de loi pour « Une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie ». Comme les mots ont un sens, revenons sur les termes choisis par le gouvernement pour nommer ce projet.

Lire la suite...

Le sentiment d’appartenance nationale avait été plébiscité, voilà quelques siècles, comme le garant de la souveraineté populaire. La Nation comme rassemblement du peuple, comme sa volonté de vivre ensemble, chaque jour affirmée, était née sous les mots de Renan, faisant du cadre national, l’échelon privilégié d’exercice de la souveraineté, et de l’expression de la démocratie.

Lire la suite...