l'édito

Le 12 avril 2018 depuis Lisbonne, Podemos pour l'Espagne, la France insoumise et le bloco portugais ont lancé un appel à constituer un mouvement citoyen européen « Maintenant le Peuple ». C'est une bonne nouvelle ! Face à la feuille de route de l'Europe libérale qui s'applique aveuglement dans nos campagnes, nos villes et nos pays, un objet politique d'un genre nouveau est à la disposition du Peuple.

Pour les européennes comme pour les municipales à venir les citoyenn-e-s peuvent s'insurger, rompre avec l'ordre établi et reconstruire des solidarités indispensables à la vie. Des coopérations en dehors des traités européens actuels sont possibles pour répondre aux besoins humains et écologiques. La colère est bien là, parfois "froide", parfois "volcanique" mais misons qu'elle a de quoi se transformer en projet. La France insoumise propose une démarche ouverte et fraternelle dans laquelle chacun et chacune a sa place pour poser, à sa façon, ses actes de résistance face à ceux qui nous pourrissent la vie à Paris et à Bruxelles. L'heure est à dire stop.

Gabriel Amard